route-chnds

Le Projet de desserte routière du CHNDS, Centre Hospitalier Nord-Deux-Sèvres

Les travaux de construction de l’hôpital ont débuté depuis fin 2015. L’objectif de mise en service du centre hospitalier est fixé fin 2018.


L’implication du Département des Deux-Sèvres

Pour faciliter l’accès au site hospitalier, le Département s’est engagé à construire une nouvelle desserte routière. En charge de l’exploitation et de la gestion des routes départementales, la collectivité finance intégralement l’infrastructure et assure la maîtrise d’ouvrage.


Pourquoi une nouvelle desserte routière ?

Depuis 2007, des études ont été engagées pour évaluer les accès au futur site hospitalier. L’enjeu concerne notamment les temps de parcours des services d’urgence (pompiers,ambulances, samu) vers l’hôpital.
Ces études préalables ont révélé que les conditions d’accès depuis Bressuire ou Parthenay étaient satisfaisantes tandis que celles depuis le Thouarsais pouvaient être améliorées.

Pour accélérer l’accès au centre hospitalier dans le but de donner la priorité à la santé des habitants du Nord Deux-Sèvres, plusieurs tracés ont été examinés en fonction de leurs impacts générés, du temps de parcours pour rejoindre le centre hospitalier, du coût et du délai de réalisation possible, en considérant l’échéance de mise en service de l’hôpital (fin 2018).

Au regard de ces critères, l’Assemblée Départementale a retenu, à l’unanimité, le 11 juillet 2016, une zone (fuseau) dans laquelle le tracé devra prendre place – entre Noirterre et le giratoire du CHNDS.

C’est ce fuseau qui est aujourd’hui proposé à la concertation publique.

bouton-concertation

 

Voir le fuseau routier
Voir la décision du Conseil Départemental du 11 juillet 2016